Solutions de haute disponibilité

Solutions de haute disponibilité

 
Les NAS sont des éléments-clés dans les systèmes d’information, permettant la permanence des données grâce aux différentes configuration RAID assurant une redondance. Il est effectivement crucial pour les entreprises de pouvoir accéder à leurs données n’importe quand, tout en se couvrant contre les risques de pertes et d’inaccessibilité aux données, dont les conséquences peuvent être lourdes. La question de la permanence et de la disponibilité des données s’appuyant sur les NAS a donc naturellement soulevé celle de mettre en place une infrastructure de haute disponibilité. Ces solutions de haute disponibilité apportent une partie de la solution aux problèmes de points de défaillance unique. Afin d’avoir une infrastructure qui protège les sociétés contre ces points aussi sensibles que stratégiques, il est très important qu’il y ait des redondances matérielles, au minimum pour permettre un accès aux données critiques et aux applications critiques.

 

Il est fondamental d’investir dans du matériel fiable, mais il n’est pas recommandable d’avoir une confiance aveugle dans un équipement informatique donné. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir des plans de contingence afin d’anticiper des pannes matérielles causant une indisponibilité des données et applications potentiellement critiques. En ce qui concerne le stockage, cette nécessité se traduit dans la règle d’or : chaque donnée doit être physiquement présente dans deux endroits géographiques distincts et sur trois supports différents. Cette règle permet de se protéger contre la quasi-totalité des risques comme les incendies, inondations, vols, dysfonctionnements matériels, panne d’électricité notamment.
Maximiser le temps opérationnel des services a représenté un défi pour les concepteurs, qui ont progressivement mis au point des outils y répondant parfaitement. En effet, les solutions de haute disponibilité constituent aujourd’hui un atout central dans les infrastructures informatiques. Elles prennent des formes différentes chez Synology et QNAP. Mais il est recommandé de privilégier une connectique en 10 GbE dans le but d’avoir une faible latence.
 

Synology High Availability

Synology High Availability (SHA) est l’outil logiciel qui permet à deux NAS Synology rigoureusement identiques sur toutes les caractéristiques techniques (châssis, processeur, RAM, cache, disques durs) d’être des clones. L’un des deux NAS est désigné Actif, tandis que le second est Passif. Ils sont reliés entre eux par un câble Ethernet, dit « Heartbeat », permettant au NAS passif de copier toutes les opérations enregistrées sur le NAS actif. De cette façon, il y a une mise en miroir des données dans les deux NAS. Les clients se connectent au cluster via son adresse IP virtuelle. De cette façon, si une panne survient dans le NAS actif, le NAS passif prend instantanément le relai, reprenant la charge de travail exactement là où le NAS actif l’avait laissée. La transition s’effectue en quelques minutes seulement. Il n’est donc pas nécessaire au client de faire quoi que ce soit pour continuer d’accéder aux données stockées dans le cluster. Dans le cas où ce serait le NAS passif qui rencontre une panne, le NAS actif… reste actif. L’administrateur du cluster de haute disponibilité Synology reçoit en revanche une alerte indiquant qu’une panne a eu lieu.

 

Synology High Availability est disponible sur la quasi-totalité de la gamme de NAS Synology.
Alors que le SHA implique de posséder deux NAS parfaitement identiques en cluster, Synology a également mis au point un NAS à double contrôleur actif-passif, le SA3200D. Cette référence unit deux NAS dans un seul châssis, clonés en temps réel grâce à SHA. C’est une solution performante, qui présente les avantages pratique et économique de fonctionner avec un seul châssis au lieu de deux. Ceci étant, ses performances n’atteignent pas celles d’un cluster constitué des NAS de la série FS (FS3400, FS3600, FS6400) ou des autres NAS de la série SA (SA3400, SA3600).
Schématiquement, pour les budgets modestes, l’équilibre performance-budget oriente le choix an faveur des NAS de la série Plus et xs/xs+. Il existe un point où cet équilibre va davantage plaider pour le SA3200D. Quand les besoins de performance sont importants, les clusters SA3400, SA3600 et de la série FS seront plus pertinents. Chaque infrastructure étant unique, et chaque société ayant ses propres objectifs et contraintes, une analyse spécifique doit être menée afin d’identifier la solution optimale.

Autres guides d'achat Serveurs NAS

Votre produit a été ajouté au panier.

Terminer ma commande